«L’Alliance» combat les discriminations envers les Roms aux niveaux local et régional, promeut leur inclusion et attire l’attention des autorités locales et régionale sur ces communautés.

L’Alliance opère sous le contrôle du Conseil des Autorités Locales et Régionales du Conseil de l’Europe

Suis nous sur:

facebook twitter rss

Participer à l'Alliance

Si vous souhaitez que votre collectivité participe à l’Alliance, veuillez remplir ce formulaire.

Contact

Mr Tobias Mayr
Groupe de travail de l'Alliance
alliance@coe.int
+ 33 (0)3 88 41 3228

Veuillez noter

Le terme "Roms et Gens du Voyage" est utilisé par le Conseil de l'Europe pour englober la diversité des groupes inclut dans le travail du Conseil de l'Europe sur le terrain intégrant des Roms, Sinti/Manouches, Calé, Kaale, Romanichels, Boyash/Rudari, Égyptiens balkaniques (Égyptiens et Ashkali), des groupes de l'est (Dom, Lom et Abdal), des groupes comme Travellers, Yénishes et des populations désignées par le terme administratif "Gens du voyage", ainsi que des personnes qui s'identifient eux-mêmes comme Tsiganes. 

Accueil

De Jyväskylä à Málaga - plus des 110 municipalités ont signé la Déclaration contre l'Antitsiganisme- avez-vous?

Découvrez les signataires de la Déclaration contre l'Antitsiganisme

Alliance

Plus de 110 municpalités et régions ont signé la Déclaration contre l'Antitsiganisme depuis son adoption par le Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux lors de sa 32ième Session du Congrès en Mars 2017. Pour marquer le début de la nouvelle année, nous sommes heureux de vous présenter les 113 signataires actuels du 32 pays.

Chaque année, des milliers des Roms deviennent victimes des discours haineux, des attaques violentes et des assassinats. Des politiciens locaux et régionaux peuvent y mettre en terme. Êtes-vous l'un d'entre eux? Alors, prenez position contre l'Antitisagnisme en signant la Déclaration contre l'Antitisganisme.

Les signataires expriment ainsi leur rejet au sein de leurs municipalités et de leurs régions de toute forme de discrimination, de violence ou de discours incitant à la haine envers les Roms. Ils refusent également d’afficher, de publier ou de distribuer de quelque manière que ce soit des opinions ou des positions qui pourraient attiser ou inciter au sentiment anti-Rom. Ils déclarent s’abstenir de toute alliance politique ou coopération avec un parti incitant au préjudice racial ou ethnique. Au contraire, ils encouragent les membres de la communauté Rom et des gens du voyage à devenir actifs sur le plan de la représentation politique, en tant que représentants d’une minorité ethnique faisant partie intégrante du processus démocratique.

Trouvez ici la liste complète des signataires.