«L’Alliance» combat les discriminations envers les Roms aux niveaux local et régional, promeut leur inclusion et attire l’attention des autorités locales et régionale sur ces communautés.

L’Alliance opère sous le contrôle du Conseil des Autorités Locales et Régionales du Conseil de l’Europe

Suis nous sur:

facebook twitter rss

Participer à l'Alliance

Si vous souhaitez que votre collectivité participe à l’Alliance, veuillez remplir ce formulaire.

Contact

Mr Tobias Mayr
Groupe de travail de l'Alliance
alliance@coe.int
+ 33 (0)3 88 41 3228

Veuillez noter

Le terme "Roms et Gens du Voyage" est utilisé par le Conseil de l'Europe pour englober la diversité des groupes inclut dans le travail du Conseil de l'Europe sur le terrain intégrant des Roms, Sinti/Manouches, Calé, Kaale, Romanichels, Boyash/Rudari, Égyptiens balkaniques (Égyptiens et Ashkali), des groupes de l'est (Dom, Lom et Abdal), des groupes comme Travellers, Yénishes et des populations désignées par le terme administratif "Gens du voyage", ainsi que des personnes qui s'identifient eux-mêmes comme Tsiganes. 

Accueil

Journée internationale de commémoration de l'Holocauste (27 janvier) : « 74 ans après, nous devons encore lutter contre l’antitsiganisme », déclare John WARMISHAM

Conseil de l'Europe

« Il y a 74 ans, la persécution nazie a entraîné la mort de nombreux groupes de personnes, dont environ 200 000 Roms. L'antitsiganisme faisait partie intégrante de l'idéologie nazie, » a rappelé John WARMISHAM, porte-parole du Congrès pour les questions relatives aux Roms et aux gens du voyage. « Aujourd'hui encore la rhétorique anti-Roms et les attaques contre les Roms continuent de se répandre. Depuis avril 2018, de nombreuses attaques arbitraires ont ainsi été perpétrées contre les Roms en Ukraine. Il faut que cela cesse, » a-t-il alerté.

« En tant que porte-parole du Congrès, je voudrais réitérer notre engagement dans la lutte contre l'antitsiganisme sous toutes ses formes. Et en tant qu'autorités locales et régionales, il est de notre devoir de condamner publiquement toute forme de discrimination ", a conclu John WARMISHAM.

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe a notamment lancé l’Alliance européenne des villes et des régions pour l’inclusion des Roms qui vise à créer des réseaux nationaux entre maires et une Déclaration contre l'antitsiganisme qui donne à l'ensemble des élus locaux et régionaux des 47 Etats membres la possibilité de prendre position contre les discriminations envers les Roms. En outre, tous les deux ans, le Congrès décerne le Prix Dosta ! à des municipalités qui ont mis en œuvre des initiatives novatrices pour l'intégration des Roms.

Le Conseil de l'Europe a été la colonne vertébrale de l'introduction d'un Jour du souvenir de l'Holocauste. Chaque année, le 27 janvier est marqué par une cérémonie commémorative au siège du Conseil de l'Europe à Strasbourg, en marge des différents événements qui se déroulent dans ses Etats membres.