facebook twitter rss

Participer à l'Alliance

Si vous souhaitez que votre collectivité participe à l’Alliance, veuillez remplir ce formulaire.

La Taskforce

Pour contacter notre équipe, cliquez  ici .

Contact

Si votre ville/région ou organisation est intéressée à participer aux activités de l'Alliance, n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations :
alliance[at]coe[point]int

Accueil

Le prix « Dosta ! » du Congrès décerné à trois villes et régions

Strasbourg, 31 octobre 2013 - Le Quatrième prix « Dosta ! » pour les municipalités a été décerné aux villes d’Obrnice (République tchèque) et d’Héraklion (Grèce) et à la province de Kocaeli (Turquie). Le prix a été décerné le 30 octobre dans le cadre de la 25e session du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe à Strasbourg (France).
 
« Dosta », mot romani signifiant « ça suffit », est une campagne de sensibilisation du Conseil de l’Europe qui vise à rapprocher les non-Roms de la population Rom. Etant donné le succès des éditions précédentes, le Congrès en est à nouveau partenaire. Le prix est décerné tous les deux ans pour des projets municipaux innovants encourageant l’intégration des Roms, la lutte contre la discrimination envers les Roms et la sensibilisation aux droits et à la culture des Roms. En 2013, plus d’une vingtaine de municipalités de quinze pays européens ont participé à la competition
 
1er prix : Obrnice (République tchèque)
 
La municipalité d’Obrnice, située dans le Nord-Ouest de la République tchèque, a reçu le premier prix. En 2007, la localité, où 45% des 2 300 habitants sont Roms, a lancé le projet « La vie communautaire à Obrnice » - une approche intégrée ». Cette initiative comprend plusieurs projets interdépendants dans le domaine de l’éducation, du logement, de l’emploi, des services sociaux, de la sécurité et des loisirs. L’aspect innovant contribue pour beaucoup à l’élimination des préjugés et des barrières, ce qui favorise le sentiment d’appartenir à la population de la localité au sens large.
 
Le projet est un exemple de cohabitation pacifique qui exclut toute ségrégation et qui se caractérise par un faible taux de délinquance. Il peut servir d’exemple de bonnes pratiques à partager comme modèle non seulement avec d’autres zones difficiles de la République tchèque, mais aussi avec des villes et régions d’Europe.
 
2e prix : Héraklion (Grèce)
 
Le second prix a été décerné à la ville crétoise d’Héraklion, où vivent 170 000 habitants environ. Partant du travail d’un groupe d’action local appelé « Je suis Rom », le programme municipal d’insertion des Roms comprend des actions de soutien concrètes comme la lutte contre l’illettrisme des enfants et des adultes, des séminaires de médiation et la création d’un centre médico-social pour les questions liées aux Roms. Le volet éducatif du programme comprend des formations professionnelles et d’entrepreneuriat. En outre, il contribue véritablement à faire campagne contre la discrimination en ciblant les enfants par des manifestations scolaires et des événements axés sur le dialogue interculturel.
 
3e prix : Kocaeli (Turquie)
 
Cette campagne de la province de Kocaeli, située dans l’Ouest de la Turquie, suit une approche globale aux résultats concrets et visibles. Kocaeli réalise des programmes éducatifs comprenant des formations professionnelles, des formations informelles et des entraînements sportifs pour réduire le taux d’échecs scolaires et encourager le sport. Des projets culturels comme un festival international de Roms, des manifestations lors de la Journée internationale des Roms, la création d’un théâtre rom, la constitution d’un orchestre de cordes, et des compétitions et des expositions musicales contribuent dans une grande mesure au dialogue interculturel entre Roms et non-Roms.
 
Le programme comporte plusieurs projets différents destinés à un grand nombre de bénéficiaires et un large éventail d’actions. Il met l’accent sur les « solutions locales » en partant de recherches réalisées au niveau local. Il encourage des acteurs locaux (ONG roms et non roms, pouvoirs locaux) et une structure durable.


 
Le Congrès se compose de deux chambres, la Chambre des pouvoirs locaux et la Chambre des régions. Il comprend 318 membres titulaires et 318 suppléants, qui représentent plus de 200 000 collectivités territoriales européennes.
Président du Congrès: Herwig Van Staa (Autriche, PPE/DC), Président de la Chambre des régions: Nataliya Romanova (Ukraine, GILD), Président de la Chambre des pouvoirs locaux: Jean-Claude Frécon (France, SOC)
Groupes politiques: Groupe socialiste (SOC), Groupe du Parti populaire européen (PPE/CCE), Groupe indépendant et libéral démocratique (GILD), Groupe Conservateurs & Réformistes européen (CRE)